Un chinois condamné à 20 ans de prison pour « crime » au Rwanda

Un gérant chinois a été condamné ce mardi 19 avril 2022 par la justice rwandaise. Vidéo à l’appui, il reconnaît avoir torturé des employés rwandais, et se voit infliger 20 ans de prison.

La vidéo devenue très virale sur les réseaux sociaux

En septembre 2022, une vidéo de 45 secondes était devenue virale. Elle montre un homme chinois agressif, qui fouettait allègrement avec une corde un autre homme maîtrisé au sol et attaché à un poteau.

Par la suite, l’agresseur chinois sera arrêté par les autorités judiciaires rwandaises. Il s’appelle Sun Shujun, gérant de l’entreprise chinoise Ali Group Holding. Sun Shujun, travaillait dans une mine de cassitérite, principal minerai de l’étain au Rwanda.

Le verdict de la justice rwandaise contre le criminel chinois

Sun Shujun, présent devant le tribunal du district de Rutsiro (Ouest) lors du verdict, reconnait avoir agressé deux employés, affirmant les avoir battus parce qu’il était « frustré et fatigué qu’ils volent sans cesse des minerais ».

Le tribunal de Karongi estime que Sun Shujun leur a infligé des châtiments corporels dans une intention malveillante.

En outre, « un autre gérant de l’entreprise, Ali Group Holding Ltd, a été jugé complice et condamné à douze ans de prison. Un troisième accusé a été jugé non coupable », selon le journal leprogres.fr.

La réaction de l’ambassade de la Chine au Rwanda

L’ambassade de la Chine au Rwanda, dans un communiqué, dit avoir pris note de la décision de justice à l’encontre de son citoyen, jugé pour crime.

En effet, « l’ambassade demande toujours aux citoyens chinois au Rwanda de se conformer aux lois et régulations locales », note le communiqué.

Par ailleurs, l’ambassade de la Chine réclame que les droits de ses citoyens soient « protégés correctement ».

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.