MÉPRIS DU PANAFRICANISME, CAUSE PROBABLE

Mépris du panafricanisme ! En politique africaine, c’est le profil type des gens qui ont assassiné Thomas Sankara, Patrice Lumumba et veulent actuellement la mort de Assimi Goïta. Par Julio GADA

L’union fait la force. Cette formule sacrée est chère à tout esprit lumineux et fédérateur. C’est ce qui a conduit à la création de certaines entités politiques et économiques dans le monde. Les Etats-Unis d’Amérique avec le dollar et l’Union européenne avec l’euro illustrent bien l’esprit de cette assertion.

Drapeau du panafricanisme

Cette vision d’union des forces politiques économiques et sociales des africanités, est ce que préconisent les panafricanistes en Afrique. Mais ils sont combattus par une catégorie d’Africains. Pour ces derniers, remettre en cause le diktat occidental, dénoncer un système d’hégémonie politique et économique occidental en Afrique, critiquer une politique de deux poids deux mesures de l’oligarchie française, c’est détester tout le peuple français, rejeter toute sa culture, en général c’est être anti-français, aigri et haineux.

Re (lire) : https://afrique-mere.com/ouattara-contre-le-mali-les-10-points-qui-confirment-le-complot/


Ces « africains » prennent pour racistes, xénophobes et francophobes, des Africains qui défendent la souveraineté et l’autodétermination de leurs peuples.

En quoi vouloir unir les forces de l’Afrique est-il dangereux et suscite tant de haine ? Pourquoi faut-il toujours des Noirs pour combattre la lutte anti colonialiste en Afrique ? Cette question de condescendance chronique mérite toute une étude scientifique.

Sur cette piste scientifique, une pensée a effleuré notre esprit : « L’enfant qui n’a pas hérité l’ADN de son géniteur, est privé de la dignité de défendre son patrimoine … ». Dans cette catégorie d’enfants piratés qui grandissent avec le virus de la traîtrise, on retrouve des auteurs de parricide et de fratricide. En politique africaine, c’est le profil type des gens qui ont assassiné Thomas Sankara, Patrice Lumumba et veulent actuellement la mort de Assimi Goïta.

Re(lire) : https://afrique-mere.com/mali-le-gouvernement-malien-soppose-aux-contenus-du-mandat-de-la-minusma-a-lonu/

Aujourd’hui, même s’il y a certains qui sont plus modérés, ils sont encore présents et traitent les panafricanistes du 21 ème siècle de tous les noms les plus abjects qu’il convient. Vous pouvez les identifier à travers les termes les plus péjoratifs du panafricanisme. Et dans leur snobisme aveugle, assorti de la dépigmentation de la négride de leur esprit, ils se disent civilisés et traitent les autres d’incultes et de parfaits ignares…
AfriqueMère, le point de vue africain

3 thoughts on “MÉPRIS DU PANAFRICANISME, CAUSE PROBABLE

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.