Nathalie Yamb : ‹‹Les services français menacent de me faire taire et de m’éliminer››

Historiquement, les services français ont été toujours au cœur des projets d’élimination physique des résistants souverainistes africains. Sur les médias sociaux ce 02 mai 2022, la résistante Nathalie Yamb évoque sa situation politique à cet effet.

Nathalie Yamb surnommé ‹‹ la dame de Sotchi ››

L’évocation de la menace des services français

‹‹ Nathalie Yamb affirme : ‹‹ Les services français menacent de me faire taire et de m’éliminer depuis des années. Comme ils voient que je ne me laisse pas intimider, ils ont décidé de menacer mes proches, en espérant que ceux-ci feront pression sur moi. C’est raté ››.

Elle avance que : ‹‹Lettres et coups de fil anonymes, filatures de moi et de mes proches dans la rue, en attendant les empoisonnements, les agressions et l’élimination physique que l’on fera passer pour un accident ou une crise cardiaque. Le schéma est connu, et l’incapacité des services français à se réinventer rend aisé le dévoilement de leurs agissements ››. 

Les barbouzes françaises tentent de se cacher derrière ‹‹ le peuple ukrainien ››

and their western allies”.  Ce bout de phrase est la partie la plus importante de cette lettre anonyme (photo). La façon dont les barbouzes françaises tentent de se cacher derrière ‹‹ le peuple ukrainien ›› (auquel je ne me suis jamais attaqué) pour éliminer un adversaire politique redoutable de la Françafrique et de l’hégémonie occidentale, est pitoyable. Une chose est certaine: Quelques jours après avoir essayé d’utiliser Twitter pour me faire taire médiatiquement, ils sont aujourd’hui passés à la phase suivante.

Voilà le genre de plans bancals que produisent ces pieds nickelés hauts comme trois pommes à qui la présidence française confie la tâche de museler les voix de l’émancipation africaine qui portent dans le monde. 

Éliminer physiquement les résistants africains : ‹‹un acte favoris›› des services français

En outre, elle rappelle à sa communauté sur les médias sociaux quelques noms de résistants africains assassinés dans leur quête d’indépendance africaine. ‹‹ Ils ont assassiné Olympio, Lumumba, Boganda, Tombalbaye, Cabral, Sankara, September, Moumié, Afana, Um Nyobè, Kadhafi etc. Leur agenda consiste aujourd’hui à éliminer Nathalie Yamb. Je tiens à leur faire savoir que même s’ils devaient réussir à me tuer, ils ne pourront pas empêcher la lutte dans laquelle je suis engagée d’aboutir ››.

 Nathalie Yamb ne démord pas

À l’instar de ses aînés résistants suscités, Nathalie Yamb ne démord pas, et croit en la libération effective de l’Afrique. Elle clame que : ‹‹ L’Afrique se libérera du carcan mortifère, appauvrissant et débilitant de la France et de l’Occident. Car chaque fois qu’ils pensent avoir tué le plus emblématique d’entre nous, il en renaît des milliers encore plus déterminés, plus outillés et plus hargneux pour continuer le combat jusqu’à la victoire: la souveraineté et la prospérité de l’Afrique et de ses enfants ››. 

Le contenu de la lettre anonyme en question

Version originale de la lettre

Traduction en français de la lettre anonyme du jour : 

‹‹ Le militantisme politique de votre amie Nathalie irrite désormais de nombreuses personnes. Vous devez vous assurer qu’elle cesse de publier des commentaires désobligeants en ligne contre le peuple ukrainien et ses alliés occidentaux. Votre amie soutient ceux qui tuent les enfants ukrainiens. Si elle continue à publier, nous viendrons vous chercher. C’est notre premier et dernier avertissement : La propagande de Nathalie doit cesser immédiatement ››.

Publié par Nathalie Yamb

Afrique-mère, le point de vue africain

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.