Ouverture de cinq nouvelles bases militaires françaises de Barkhane au Tchad par la France ?

TchadOne précise, ce 05 mai 2022, qu’une source militaire lui a rapporté l’ouverture de cinq nouvelles bases militaires françaises de Barkhane au Tchad.

Mahamat Déby reçu par Macron à Paris

Même si l’information n’est pas encore officielle, cette ouverture de cinq nouvelles bases militaires d’occupation de Barkhane au Tchad concernerait précisément les régions de ADRÉ , AM-TIMAN, ATI, WOUR et TISSI. ‹‹ Tel serait le nouveau deal entre la junte tribale de transition et la France en échange d’une prolongation de la période transitoire ››, constate TchadOne.

‹‹ Ces zones sont réputées comme étant extrêmement riches en or et d’autres minerais précieux ››, précise TchadOne

La coloniale bénédiction de la France à la junte au Tchad

Emmanuel Macron et Mahamat Déby aux obsèques du président Idriss Déby Itno .
(Photo by Issouf SANOGO / AFP)

Emmanuel Macron le 23 avril 2021 aux obsèques d’Idriss Déby avoue arrogamment que : « La France ne laissera jamais personne, ni aujourd’hui, ni demain, remettre en cause la stabilité et l’intégrité du Tchad ». Ainsi, la France affiche clairement son soutien au régime militaire tchadien mais fustige paradoxalement celui malien. En effet ! Ce régime militaire tchadien, illégitime, lui est favorable dans son plan inavoué d’encercler militairement le Sahel.

En effet, c’est la deuxième rencontre entre les deux hommes, la première à l’Élysée. Mahamat Idriss Déby était à Paris où il a été reçu le lundi 5 juillet 2021 au matin par le président français Emmanuel Macron. Officiellement, c’était annoncé comme un entretien pour préparer le prochain sommet du G5 Sahel. Mais cet entretien qui s’est fait en toute discrétion était considéré comme un entretien au cours duquel avait été décidé le renforcement militaire français de Barkhane au Tchad.

Alors la confirmation officielle de l’existence de ces nouvelles bases militaires françaises de Barkhane au Tchad peut prendre assez de temps.

Des manifestations anti-françafricaine

Et l’indiscrétion autour de cette information est adoptée par la France du fait qu’elle est consciente du refus systématique des populations africaines de la voir s’implanter militairement en Afrique.


Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.