Suspension des accords de défense : ‹‹la France considère injustifiée la décision unilatérale des autorités de transition maliennes››

Le 02 mai 2022, les autorités maliennes de la transition ont pris la responsabilité de suspendre les accords de défense liant le Mali à la France. Plus de neuf ans après la présence militaire accrue de la France, le terrorisme n’a pas été endigué. Pire, il a connu une expansion spectaculaire dans toute la région du Sahel.

Et d’ailleurs, les populations maliennes soupçonnaient à raison l’armée française de nourrir facilement le terrorisme avec sa présence sur le territoire malien.

Dans un communiqué publié ce 03 mai 2022 sur la page facebook de France Diplomatie, ‹‹ la France considère injustifiée la décision unilatérale des autorités de transition maliennes de dénoncer le traité de coopération en matière de défense ››.

Une France d’occupation militaire chassée

Le communiqué : ‹‹La France considère injustifiée la décision unilatérale des autorités de transition maliennes de dénoncer le traité de coopération en matière de défense – ainsi que l’accord régissant le statut des forces et celles des partenaires impliqués dans la task force Takuba. Elle considère cette décision injustifiée et conteste formellement toute violation du cadre juridique bilatéral qui serait imputable à la force Barkhane.

La France poursuivra le retrait en bon ordre de sa présence militaire au Mali, conformément aux engagements pris à l’égard de ses partenaires et dans un souci de coordination et de dialogue respectueux avec les forces armées maliennes. La France réaffirme sa vigilance à l’égard de toute tentative de manipulation de l’information et rappelle sa détermination à assurer la sécurité de ses soldats et des soldats européens engagés à ses côtés au cours de cette phase de désengagement ››.

Source : France Diplomatie http://➡ https://fdip.fr/xn2a8lk6

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.